La checklist du carousel réussi 4

slide pixmania

 

J’en parlais la semaine dernière, l’utilisation du carousel est controversée, mais demeure très courante chez les e-commerçants. Comme promis donc, voici la checklist des bonnes pratiques à appliquer à votre carousel e-commerce.

 

Un message percutant et lisible

Le message est la raison d’être d’une bannière. Assurez vous qu’il est lisible, que les informations importantes comme les montants de promotion sont mis en valeur sans prendre trop de place. Le tout est dans l’équilibre.

Le message doit en tout cas se lire rapidement et être extrêmement clair. Il serait terriblement frustrant pour votre visiteurs de ne pas pouvoir terminer sa lecture à cause d’un défilement automatique inopportun.

bannière Mode In Motion

Mode in Motion privilégie sur cette bannière la clarté du mot « Bienvenue »afin de valoriser son offre promotionnelle pour les nouveaux clients.

bannière rue du commerce

Rue du Commerce met en avant les 30€ de l’offre promotionnelle en la distinguant du reste par la taille. Les prix après promo sont soulignés avec un rouge distinctif et utilisé dans la charte globale du site pour mentionner les bonnes affaires.

Possibilité de faire une pause et de naviguer manuellement

Comme explicité ci-dessous, votre carousel ne doit pas être synonyme de frustration pour votre audience. Donnez-leur donc la possibilité de contrôler le défilement ou non et d’interagir manuellement avec le carousel.

 

bannière Darty

Darty offre à ses visiteurs une navigation horizontale par titre de slide. Le carousel se met automatiquement en pause quand la souris passe dessus.

 

Un bouton d’action visible et incitatif

L’importance d’un bouton d’action sur une bannière est essentiel dans son succès. Optez pour des wordings clairs et non répétitifs. Quant aux couleurs, assurez-vous qu’elles soient visibles sans trop s’écarter de votre charte graphique.

 

slide Sarenza

slide Sarenza 2

Sarenza utilise un wording différent sur chacun de ses boutons. Les mots utilisés sont engageants, à la première personne, le tout s’affichant dans une espace réduit.

Trouvez la bonne formule en mettant en successivement en ligne plusieures versions d’une même bannière et d’en comparer les taux de clics.

 

Ne pas trop utiliser de slides

Il faut éviter de tomber dans l’écueil de vouloir surcharger son carousel en le remplissant de promos en tout genre. N’utilisez pas plus de 4 slides maximum.

 

Des landing pages bien liées aux bannières

Trop de bannières renvoient vers des pages qui ne sont pas directement liées. Exemple sur une promo pour les chaussures pour femmes qui renvoie sur la page des chaussures où sont mélangées chaussures pour femmes et pour hommes. Dommage.

Il aurait fallu dans ce cas faire en sorte de projeter l’utilisateur le plus en aval dans l’entonnoir de conversion, c’est à dire directement sur la page chaussures pour femmes.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 thoughts on “La checklist du carousel réussi

  1. Pingback: La checklist d'un carousel réussi | Actu...

  2. Pingback: Best of Webmarketing de la semaine

  3. Reply Loric - Le Droit de Réussir Juin 12,2014 9 h 13 min

    Les conseils présentés sont intéressants même si je vous avoue que je ne suis pas un fan des carrousels (mais ne revenons sur la controverse).

    Il y a deux points essentiels que je retiens :
    – afficher les intitulés des différentes slides (cela permet de savoir ce qu’il y aura après, et cela permet de mieux s’y retrouver, notamment si on veut revenir sur une slide précédente)

    – la cohérence des landing pages. Ce point est essentiel pour créer un navigation harmonieuse et logique pour l’internaute, sans quoi on créé de la confusion, ce qui n’est jamais bon.

    Bravo pour cet article intéressant.

  4. Reply Audran Gagnevin Juin 12,2014 10 h 15 min

    bonne synthèse. merci beaucoup 😉

Leave a Reply