Les solutions e-commerce Episode 3: Je veux tout, tout de suite et à moindre coût! 17

Voici le 3e épisode de la série de posts sur les différents moyens techniques à disposition du e-commerçant pour créer sa boutique en ligne.
Comme promis, nous nous attaquons aux plateformes e-commerce prêtes à l’emploi: les SaaS (Software as a Service).


Ces boutiques « clés en main », se positionnent comme de réelles alternatives aux agences web. Wizishop, 42 stores , Power Boutique ou Businesshop par exemple, ont bien compris l’intérêt montant des PME, mais aussi des particuliers (merci au statut d’auto-entrepreneur 😉 )  face au e-Commerce. Elles présentent des concepts attractifs, à moindre risque: le e-commerçant paie un abonnement, ou un % de son chiffre d’affaire généré via la solution. Ainsi, cette dernière est en quelque sorte louée et non achetée: c’est un service prêt à l’emploi .

Le client (vous)  n’est  pas techniquement « maître » de sa plateforme e-commerce. Ce type de boutiques a donc des limites et ne permet pas d’évolutions techniques et fonctionnelles poussées. Ce sont avant tout des interfaces de gestion simples, et accessibles aux non-experts. L’apparence de la boutique en ligne est à choisir parmi différentes chartes graphiques. Il est même parfois possible de la personnaliser avec l’éditeur de la plateforme.

Plusieurs critères sont à prendre en considération pour choisir sa solution e-commerce: coût, fonctionnalités, options, maintenance, évolution de la boutique, possibilités de personnalisation… Il est donc important de bien définir ses besoins avant de se lancer dans un comparatif entre toutes ces plateformes.

Dans son article sur le sujet, Daniel Broche souligne un point très important à prendre en considération avant de faire son choix:

« Les conditions de récupération de données traitées. Selon que le service rendu est critique ou non, il peut devenir extrêmement important pour le marchand de pouvoir disposer de ses données librement. Malheureusement le stockage et la restitution des données deviennent  bien souvent un argument de rétention des clients pour certains éditeurs SAAS. Cette « fidélisation forcée » n’est pas un bon pari sur le long terme mais très efficace dans des périodes de fort dynamisme (+30% de boutiques crées depuis le début de l’année). »

Dans tous les cas, ces solutions se présentent comme de réelles alternatives permettant aux commerçants n’étant pas des experts en programmation ou ayant un budget limité, de créer leur boutique en ligne et de se lancer dans le e-commerce avec une base stable, solide, et en phase avec les exigences des acheteurs en ligne. Ainsi, l’e-commerçant pourra se concentrer sur son coeur de métier: ses produits et leurs mises en valeur.

A titre d’information, voici regroupées dans un tableau, la liste des différentes solutions du marché, avec leurs caractéristiques et tarifs. Ce tableau est extrait du livre blanc Wizishop: « les plateformes e-commerce »:

Les plateformes E-Commerce

Edit 07 /06:  La solution Oxatis manque à l’appel dans ce tableau. Il s’agit pourtant d’une plateforme reconnue et très utilisée. Pour en savoir plus sur Oxatis, c’est par ici

Et vous, quelle solution utilisez-vous? En êtes-vous satisfait?

Au menu du prochain épisode: les solutions propriétaires des agences web. A très vite!

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

17 thoughts on “Les solutions e-commerce Episode 3: Je veux tout, tout de suite et à moindre coût!

  1. Reply Daniel Juin 7,2010 10 h 58 min

    Merci pour la citation
    A titre d’info il manque Oxatis qui est un acteur majeur dans la liste des plateformes.

  2. Reply Audran Juin 7,2010 11 h 05 min

    L’article à été mis à jour. Merci Daniel

  3. Reply Nico Juin 8,2010 16 h 46 min

    Une petite précision aussi concernant Amen : ils utilisent la même solution que Orange ou La Poste : epages.

    Donc même eux ne sont maître de rien concernant la solution, ils sont seulement revendeurs.

    Sinon Ludoovic Passamonti (http://www.ludovicpassamonti.com/) a fait un benchmarking de différentes solutions SaaS sur son blog, et même si ça concerne essentiellement le design c’est toujours intéressant à lire.

  4. Reply Audran Juin 9,2010 0 h 30 min

    Merci pour ta remarque et pour l’info 🙂 L’article est en effet très intéressant! @+

  5. Reply Good Luck Ecommerce Juin 9,2010 19 h 49 min

    Merci pour ce récapitulatif.
    Le « à moindre coût » est vraiment judicieux ? Même 100 €/mois peut être important suivant les ambitions de la boutique.

    C’est bien d’avoir la possibilité avec WiziShop d’être indexé sur le CA.

  6. Reply Audran Juin 9,2010 20 h 01 min

    Bonne remarque, le coût peut vite grimper si la boutique prend de l’ampleur;
    Néanmoins, associé au « tout de suite », je pense que ce terme a du sens. Combien couterait une boutique en ligne « classique » au départ? L’investissement n’est pas le même que pour un SaaS, et c’est ce que je voulais exprimer 🙂

    @+

    Audran

  7. Reply Good Luck Ecommerce Juin 9,2010 22 h 41 min

    Oui c’est sûr. Quand j’entends des personnes ayant acheté des boutiques pour 10 K€ ou 35 000 € et n’être pas satisfait ça fait vraiment peur.

    Good Luck Ecommerce
    Erwan

  8. Reply Ecommerce United Juin 11,2010 22 h 48 min

    Bonsoir,

    je vous invite à découvrir une interview du fondateur de Wizishop, une solution qui se défend plutôt bien sur un marché sur concurrentiel

    http://www.ecommercewall.com/2010/06/solution-e-commerce/solution-e-commerce-wizishop/

    Merci pour cet article,

    PHT

  9. Pingback: Rétro 2010: Le top des articles E-Commerce World - Blog Ecommerce et Creation de site marchand | E-Commerce World

  10. Reply Bernard Veysset Mar 5,2011 22 h 53 min

    Bonjour, après plusieurs essai de solution e-commerce j’ai choisi
    E-comext c’est très complet et simple et surtout pas cher !

    il y a aussi http://www.inovial.com/ pour les petits budgets

  11. Reply loic Déc 19,2011 16 h 18 min

    Bonjour,

    Tu as oublié la solution ClicShopping dans ton tableau, environ 80€ à 200 € / mois selon le modèle choisi. C’est une solution ou le social ecommerce est complètement intégré à l’intérieur.

    Pas très connue mais très puissante comme solution

    http://www.clicshopping.com

  12. Reply Francois Déc 19,2011 16 h 58 min

    Petit problème : les données issues du livre blanc Wizishop datent… de 2007 ! Pour être complet et objectif cet article aurait besoin d’une sérieuse mise à jour, 4 ans, c’est énorme en matière de e-commerce. 🙂

  13. Reply Thomas Barbéra Déc 19,2011 17 h 43 min

    Bonjour,

    Je constate que weezbe manque également à l’appel dans la liste. Pour ce qui est de la récupération des données sur weezbe, aucune rétention du client. Il peut récupérer sa base de donnée client, ses éléments graphique sans même passer par nous.

    Pour ceux qui est des limites en termes d’évolutions fonctionnelles, je ne suis pas d’accord avec vous sur le fait que ce type de plateformes ne permet pas d’évolutions techniques poussées. S’il n’existe pas de plugin ou d’extension comme on peut le voir sur prestashop ou magento, les plateforme « clés en main » sont généralement gérées par des agences web tout à fait capable de s’adapter aux besoins spécifiques des clients. En réalité, il n’existe pas vraiment de limites… Du moins, c’est comme ça que nous fonctionnons à weezbe.

    Qui plus est, les commerçants disposent déjà d’une panoplie de fonctionnalités puissantes. Ils n’exploitent d’ailleurs pas assez souvent la majorité de ces outils.

    Enfin, je ne peux que vous rejoindre lorsque vous dites qu’il est important de bien cerner son besoin afin de choisir la solution qui répondra au mieux à l’ensemble de ses problématiques. Trop de commerçants font ce choix à la légère et se retrouvent bloqué sur des plateformes sur lesquels ils se sont généralement engagés pour une durée déterminée en plus de l’impossibilité de récupérer son portefeuille client, son historique de commande etc.

  14. Reply Audran Déc 19,2011 22 h 52 min

    @François: Tu as tout à fait raison, les données datent. Quant aux solutions qui y sont présentes dans cette liste, une sérieuse mise à jour est également indispensable. 😉 Je reviendrai d’ailleurs bientôt.

  15. Reply Audran Déc 19,2011 22 h 52 min

    @loic: c’est noté 😉

  16. Reply Audran Déc 19,2011 23 h 02 min

    @Thomas:

    Weezbe manque en effet et tu fais bien de le noter. Cette liste n’avait pas pour prétention d’être exhaustive 🙂

    En ce qui concerne les évolutions fonctionnelles, la limitation existe côté client. Il n’est pas maitre des fonctionnalités qu’il voudrait ajouter à sa boutique. Ceci n’empêche pas les solutions SaaS de proposer des fonctionnalités poussées et tout à fait en phase avec les attentes globales des acheteurs en ligne.

    Je vous rejoins sur les outils puissants dont disposent les e-commerçants. Malgré tout, ce n’est pas parce qu’ils ne les utilisent pas toutes qu’il n’a pas besoin de certaines plus spécifiques 😉

    Enfin, sur la nécessité de bien cerner son besoin, nous sommes totalement en phase. Ce choix est clé.

  17. Pingback: Les solutions e-commerce Episode 3: Je veux tout, tout de suite et à moindre coût! | E-Commerce World | Online ecosystems - Écosystèmes Web | Scoop.it

Leave a Reply

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.