Cahier des charges d’un site e-commerce #5: choix technologiques 3

vers quelle solution aller?

1er invité à intervenir sur le blog, Florian Hamzij est le gérant de l’agence web lyonnaise DediServices. Il s’attache avec pertinence  sur la partie technique du choix d’une solution e-commerce.

On constate qu’il y a 2 types de prospects quand on évoque le choix technologique dans un cahier des charges e-commerce: location ou acquisition. Ayant un positionnement acquisition, j’ai peu de demande en location.Ce choix a un impact énorme sur le budget de la boutique et pas forcément sur le périmètre fonctionnel, tout dépend ici du cahier des charges et des besoins.

Ces solutions – pour certaines –  permettent de bien vendre, elles sont de plus en plus abouties mais généralement, une personne qui a une boutique qui commence à faire un volume important ou avec des produits spécifiques et/ou avec un process logistique bien à lui va se tourner à terme sur une solution en acquisition.

Pour l’acquisition, le prospect est malgré lui obligé de penser à la technique. La première chose à valider est le langage se trouvant derrière la solution : Php et base de données MySQL. Ces technos sont vraiment universelles et employées par la plupart des agences (je ne vais pas me risquer sur un pourcentage mais c’est énorme).

Ensuite arrive, parfois, la question : solution open source ou propriétaire.

Cette question fait débat, comme fait débat Prestashop ou Magento ?

De mon point de vue, il faut avant tout trouver le prestataire le plus sérieux, qui fait plus d’e-commerce que de sites vitrines et qui a déjà de belles références. Vous signerez avec ces personnes pour plusieurs années, il faut donc bien sentir leur engagement et leurs bons conseils pour vous guider au mieux dans cette belle aventure.

Attention toutefois aux prestataires faisant du propriétaire sans vous donner accès aux sources. Les sources doivent être la propriété du client final.

Etudier également le périmètre fonctionnel de la solution proposée. Si le périmètre est plus restreint qu’un open source, le prestataire ne sait pas se mettre à la page et c’est dangereux dans l’e-commerce.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 thoughts on “Cahier des charges d’un site e-commerce #5: choix technologiques

  1. Reply iphone 4s Oct 8,2011 14 h 20 min

    Les choix technologiques ce sont pas toujours évident à faire. Cela peut être un vrai casse tête par moment… Bon courage

  2. Reply Vivre Plus Avr 2,2012 5 h 41 min

    Bonjour,

    Est-ce que vous recommandez des prestataires ?
    Nous avons un projet d’ecommerce avec un ami, et avons réussi à réunir un assez bon budget.

    Merci,

  3. Reply Audran Avr 5,2012 20 h 33 min

    Bonjour,

    Vous répondre directement serait loin d’être judicieux. Je suis loin d’avoir assez d’éléments pour cela 😉
    SI vous avez besoin d’un accompagnement dans ce choix, je suis à votre dispo via altics.fr
    A bientôt,

    Audran

Leave a Reply

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.