Interview d’e-commerçant: William Dechaud, 1 an après 4

cuisinisticDans le cadre des mes interview d’e-commerçants, j’ai eu l’occasion d’interroger William  pour le lancement de son site CouteauxDuChef. 1 an après, je vous propose un bilan de sa part avec son retour d’expérience et…ses nouveaux projets 😉

 

> William, tu étais intervenu sur le blog il y a plus d’un an pour nous présenter ton site ecommerce couteau du chef. Où en es-tu maintenant?

Bonjour Audran, tout d’abord je tiens à te remercier pour ton blog qui est très utile pour les e-entrepreneurs en manque d’information technique comme moi !

Aujourd’hui je gère toujours Couteauxduchef.com avec mon associé Florent. Nous avons passé  une année de lancement merveilleuse et avons toujours autant de plaisir à gérer ce site web.

 

> Quelles ont été tes principales difficultés ?

La première difficulté a été la période de Noël 2011 :

Ce fut notre premier rush dans le e-commerce et on a transpiré pendant des jours et des jours en passant jusqu’à 3 heures par jour à emballer des cartons et partir à La Poste…
Depuis cette difficulté a été surmontée puisque nous avons confié la gestion de la logistique à un professionnel. (ouf !)

Deuxième difficulté : la gestion du budget Adwords :

Nous avons commencé à publier nous même les annonces Google. Mais même avec de nombreuses heures d’auto-formation via des livres blancs et des billets de blog, nous n’avons jamais réussi à atteindre une campagne rentable et avons gaspillé pas mal d’argent chez Google. Depuis nous avons surmonté cette difficulté puisqu’un professionnel est chargé de la gestion de nos campagnes Adwords.

 

> Avez-vous réussi à atteindre vos objectifs  business? (5 chiffres au CA mensuel d’ici fin 2011)?

Oui ! Nous avons atteint un CA mensuel à 5 chiffres au mois de Septembre 2011 . Tu imagines le plaisir que cela nous a donné !

 

> Vos objectifs pour 2012?

Nous souhaitons doubler le chiffre d’affaires annuel de notre première année. C’est un challenge difficile à réaliser dans le contexte économique dans lequel nous sommes mais nous sommes acharnés de travail et espérons pouvoir y arriver !

 

> Tu viens de lancer un nouveau site ecommerce dans le même secteur d’activité: Cuisinistic. Peux-tu nous en dire un peu plus?

C’est très simple. Florent et moi avons vu avec Couteauxduchef que nous pouvions nous faire une place sur la niche de marché que représente la vente de couteaux de cuisine sur le web. Il était donc évident pour nous qu’il fallait nous lancer sur un marché plus grand : les ustensiles de cuisine. Sur Cuisinistic, nous avons mis en place 6 univers : découpe (les internautes peuvent y  retrouver une partie du catalogue de Couteauxduchef), cuisson, ustensiles de cuisine, patisserie, art de la table, et petit électroménager.

C’est sûr qu’il est difficile de rivaliser avec les très grosses structures du secteur déjà en place qui font du volume mais qui ne respectent pas les prix conseillés par leurs fournisseurs. Je ne sais pas si ils s’en sortent tous, mais ce qui est sur, c’est que çà nuit aux petites structures comme la notre.

Cependant, il y a d’autres petits acteurs dans ce secteur qui arrivent à tirer leur épingle du jeu. Alors avec un travail sérieux, un référencement correct, et une équipe motivée, il n’y a pas de raison à ce que nous ne trouvions pas notre place !

 

> Jusqu’où comptez-vous capitaliser sur l’expérience couteaux du chef?

Si nous arrivons à faite marcher Cuisinistic.com, je crois que nous aurons réussi notre challenge. Nous naviguerons entre la gestion de nos deux sites, je pense que cela nous prendra pas mal de temps ! A terme, nous espérons bien sur que Cuisinistic.com dépasse Couteauxduchef.com !

 

> Vous avez décidé d’être très transparents sur votre activité, notamment en publiant vos chiffres sur votre blog. Quel est votre objectif avec ceci?

Nous nous sommes inspirés d’Archiduchesse qui lui aussi joue la transparence sur l’évolution de son site de vente de chaussettes. Nous pensons que c’est une bonne idée et que les internautes peuvent être intéressés par l’évolution d’une petite PME sur le web.

Nous souhaitons aussi mettre en valeur le fait que Cuisinistic est géré par une petite société : que les personnes qui répondent au service client sont les mêmes que celles qui traitent les commandes, achètent aux fournisseurs, font le ménage, développent le site, envoient les emails, etc…

 

> Avec du recul, quels conseils apporterais-tu aux entrepreneurs ecommerçants?

Pour ceux qui ont une idée mais qui ne l’ont pas encore concrétisé 

Foncez ! Le changement web, c’est maintenant ! Il y a encore de nombreuses places à prendre dans tous les secteurs, même pour les petites structures.

Pour ceux qui ont déjà leur site web :

Privilégiez le référencement naturel à toute autre chose ! Et si vous arrivez à un niveau d’incompétence (comme ça l’est dans notre cas) n’attendez pas trop longtemps pour vous entourer d’une bonne agence SEO qui vous permettra d’augmenter le trafic de votre site web !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 thoughts on “Interview d’e-commerçant: William Dechaud, 1 an après

  1. Reply boule de neige Juin 8,2012 16 h 58 min

    Salut,
    Très sympa l’article, j’apprécie la transparence de William, il a su dire ce qui allait, reconnaitre ce qui n’allait pas et aussi nous agir comment il a agi pour changer la donne. Je souhaite beaucoup de réussite à leur deux sites mais surtout au petit nouveau Cuisinistic.

  2. Reply Clément Juin 13,2012 3 h 22 min

    Bonjour,

    Une interview très complète. Et le site e-commerce la personne en question est très intéressent avec toutes les difficultés rencontrés qui servirons probablement à d’autres débutants dans ce type de projets.

  3. Reply Livraison a domicile Juin 26,2012 15 h 04 min

     Interview complète, merci pour l’article

  4. Reply Romolao Août 8,2012 7 h 34 min

    Attention au « confort » du référencement naturel, trop dépendre de google est MAUVAIS, que se passera t’il si vous perdez 10 places ? Pensez à développer une autre source de clientèle ( affiliation etc.. ), même si cela vous coutera un peu d’argent, cela vous permettra de stabiliser votre entreprise en cas de « coup de penguin »… Aujourd’hui beaucoup de petites entreprises sont désespérées suite au changement d’algorithme de google et elles n’avaient pas prévu de plan B…

Leave a Reply

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.