Un smartphone … ce n’est pas une tablette 4

telephone ou tablette?Derrière ce titre qui cache sûrement l’enfonçage de porte ouverte le plus important de 2014 (et ce malgré le fait que nous ne sommes seulement qu’en janvier 🙂 ) il y a du fond, si si je vous assure!

Les interfaces mobiles sont de plus en plus utilisées par les acheteurs en ligne. Près de 15% du trafic e-commerce en France est mobile. Ce trafic est et sera donc de plus en plus au centre des attentions des e-commerçants. Mais quand on parle de « mobile » ou de « m-commerce« , tâchons d’être précis.

Il y a en effet pas mal d’amalgames entre smartphones et tablettes. Les deux interfaces sont tactiles, les OS sont les mêmes, Android et iOs principalement. Le détail qui change tout est la surface d’interaction disponible, l’écran. Quand on raisonne mobile, pensons usages. Les parcours d’achat sont maintenant multi-écrans, je ne vais pas vous l’apprendre. Comment alors s’y imbriquent ces deux devices distincts?

 

Le smartphone, la mobilité par excellence.

La smartphone est utilisé au quotidien par la grande majorité d’entre nous. Nous l’utilisons dans les transports, dans la rue… ou pour ne pas louper le dernier deal vente privée entre autres. Que sommes-nous en position d’acheter dans ces cas là? Disons que les situations de mobilités sont moins propices à l’achat de produits « physiques ». Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les produits dématérialisés, culturels et liés au voyages caracolent en tête des ventes sur smartphone.

En revanche, même si je n’achèterais pas pendant un bouchon par exemple, je suis à même de commencer une phase de découverte afin de répondre à l’un de mes besoins. Comme on peut le voir sur cette slide extraite de l’étude multi-screen de Google (que je vous conseille fortement de consulter), le smartphone est un important premier point de contact du parcours d’achat.

les smartphones dans les parcours d'achat

Le produit identifié, la phase de comparaison peut également être faite sur mobile. Les comparateurs de prix proposent le plus souvent des versions de leur interface dédiée au smartphone. Quand on connait l’appétence des français envers les comparateurs, la comparaison de prix sur mobile ne peut être ignorée.

Le smartphone même si peu propice à la conclusion d’une vente, sera un précieux allié pour l’après commande. Quoi de mieux que de recevoir son suivi de commande par sms, mail ou même mieux, via une notification? Le device possède encore de belles perspectives, associé à la TV notamment.

 

La tablette, une mobilité…limitée

La tablette est une interface certes mobile, mais le plus souvent utilisé dans un usage domestique, à la maison. En me lisant vous vous revoyez surement avec votre tablette dans votre canapé voire dans votre lit. La tablette est donc mobile, mais le plus souvent au sein de votre maison!

On s’en sert ainsi dans des situations de confort rendant la tablette un excellent appareil à la fois pour rechercher, mais aussi acheter. L’écran plus grand offre ainsi une meilleure capacité d’immersion et d’intéraction, et donc un contenu potentiellement plus séduisant. A l’instar du mobile, la tablette présente également l’avantage d’être un vrai point d’entrée du parcours d’achat utilisateur. En revanche, ce type de support sera potentiellement plus à même de générer des conversions.

 

2 devices à analyser et traiter indépendamment

temps d'interaction sur les supports mobilesEn tout état de cause, les deux devices doivent être analyser et traités séparément, même si des vraies synergies sont possibles. Appuyez vous sur vos datas pour prioriser vos réflexions et actions. Google Analytics propose de base des segments personnalisés pour différencier les 2 types de trafics.

Afin d’illustrer la différence de traitement entre les 2 devices, prenons l’exemple d’un site mobile. Ce dernier risque de moins convertir sur tablette qu’un site desktop. Son contenu sera en effet centré sur l’efficacité, smartphone oblige et non l’immersion dans l’environnement produit. Or, les e-shoppeurs seront en recherche de cette immersion quant ils dégainerons leur iPad ou autre pour acheter vos produits … ou pas.

Amazon illustre bien ceci. La version smartphone est une version mobile et dédiée au support, alors que la version tablette reprend clairement les codes de la version desktop , plus immersive, tout en offrant des zones d’interactions spécifiques au mobile (le menu « parcourir les boutiques » notamment)

 

Amazon sur smartphone

Amazon sur smartphone

 

Amazon sur Tablette

Amazon sur tablette

 

Et vous, traitez-vous indépendemment les 2 grands types du supports mobiles ? Quelle est votre stratégie?


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 thoughts on “Un smartphone … ce n’est pas une tablette

  1. Pingback: Best of SEO & webmarketing de la semaine

  2. Reply Gant de boxe Jan 14,2014 14 h 45 min

    J’avoue que comme tout le monde j’ai succombé à la mode de la tablette mais en réalité ce n’est pas réellement quelque chose qui m’est très utile je m’explique, quand je suis en déplacement mon smartphone me convient tout à fait et à la maison je n’en ai pas besoin mon ordi portable me va tout à fait. J’avoue je regrette un peu cet achat…Mais bon le seul avantage c’est pour les vacances…et encore… 🙂

  3. Reply playstation 4 Jan 19,2014 15 h 15 min

    Bonjour à tous,

    Je crois qu’ entre tablette et smartphone, Tout dépens de leur utilité pour chacun de nous!!!

  4. Reply Eric Jan 21,2014 9 h 36 min

    Je confirme. J’ai les deux. Et en tant que DJ sur Toulouse, avec l’un je peux mixer en soirée et avec l’autre je ne peux pas… Tout est dit

Leave a Reply

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.